Algérie-France

La Voix des objets

Au début des années 2000, la ville de Montpellier décide de consacrer un lieu dédié à l’histoire coloniale de la France en Algérie : le projet de « Musée d’Histoire de la France et de l’Algérie » est finalement abandonné en 2014. Il en subsiste une riche collection d’œuvres et d’objets (de la période ottomane à 1962), qui rejoint aujourd’hui les fonds du Mucem.

Une partie de celle-ci est présentée au public du 10 avril au 19 juin : à cette occasion, le Mucem inaugure un dispositif inédit mêlant étroitement installations et tables rondes.

Six thématiques ont été définies : « Algérie et France : une histoire sans fin ? », « Abdelkader - Napoléon III : le mythe des grands hommes », « Archéologie et ethnologie : le poids des héritages », « Visages urbains et architecture coloniale », « La place de la guerre dans les mémoires » et « Dépasser 1962 ».

Chacune thématique est abordée à travers une installation (visible dans le forum du J4), prolongée d’une table ronde associant chercheurs, artistes et conservateurs.

Ces rencontres nous invitent à nous interroger sur les enjeux et les défis qu'une telle collection pose au regard de l'histoire et de ses répercussions présentes.

En effet, comment ces objets ainsi offerts à la curiosité du regard et au partage s’inscrivent-ils dans la représentation de la relation franco-algérienne ? Quel rôle peuvent-ils jouer dans la transmission ? Souvenirs révolus ou gages d’avenir ?