Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 16:58

La cave coopérative de Lagrasse a été créée en 1952. En 1979, 100 adhérents cultivaient 146 hectares de vignes. Cette année-là, la cave coopérative a vinifié 7 701 hectolitres de vins dont à peine 1 360 hectolitres de VDQS corbières.

La cave a disparu. Je suis à la recherche de photographies de celle-ci.
 

vendanges-Lagrasse.jpg

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 11:58

La cave coopérative "Val de Dagne", créée en 1928, a vinifié, en 1979, une majorité de vins de table : 45 879 hectolitres de vins dont 9 960 hectolitres de VDQS corbières.

http://www.midilibre.fr/2011/09/19/quel-avenir-pour-l-ancienne-cave-cooperative,389718.php

Belle oeuvre architecturale qui fait penser aux chateaux d'eau et aux usines à gaz photographiés par les admirables Bernd et Hilla BECHER (TYPOLOGIES)
Belle oeuvre architecturale qui fait penser aux chateaux d'eau et aux usines à gaz photographiés par les admirables Bernd et Hilla BECHER (TYPOLOGIES)
Belle oeuvre architecturale qui fait penser aux chateaux d'eau et aux usines à gaz photographiés par les admirables Bernd et Hilla BECHER (TYPOLOGIES)

Belle oeuvre architecturale qui fait penser aux chateaux d'eau et aux usines à gaz photographiés par les admirables Bernd et Hilla BECHER (TYPOLOGIES)

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 11:52

 La cave coopérative "Les Coteaux du Cabardès" a été créée en 1963.

En 1979 elle vinifiait encore 25 700 hectolitres de vins dont seulement 620 hectolitres de VDQS côtes du Cabardès et de l'Orbiel, pour le compte de 98 adhérents cultivant 332 hectares de vignes.

La cave coopérative est désaffectée.

Cave coopérative d'Aragon (Aude)
Cave coopérative d'Aragon (Aude)
Cave coopérative d'Aragon (Aude)

Cave coopérative d'Aragon (Aude)

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 11:46

La cave coopérative de Trèbes a été créée en 1932.
En 1979 elle a vinifié, sous la présidence d'Antoine Verdale,  71 393 hectolitres de vins de table pour le compte de 340 adhérents cultivant 790 hectares de vignes.

Cave coopérative de Trèbes.
Cave coopérative de Trèbes.
Cave coopérative de Trèbes.
Cave coopérative de Trèbes.
Cave coopérative de Trèbes.
Cave coopérative de Trèbes.
Cave coopérative de Trèbes.
Cave coopérative de Trèbes.

Cave coopérative de Trèbes.

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 11:34

La Cave Coopérative de Vergèze-Codognan-Mus a été créée en 1939.
En 1979 cette cave a vinifié 58 325 hectolitres de vins de table. 

527 adhérents cultivaient 801 hectares de vignes.

Ici aussi le patrimoine architectural viticole a été détruit.

Cave coopérative de Codognan (Gard)
Cave coopérative de Codognan (Gard)
Cave coopérative de Codognan (Gard)

Cave coopérative de Codognan (Gard)

"Grande affluence samedi 9 mars, rue Émile-Jamais pour la dernière visite possible de la cave coopérative de Vergèze-Codognan-Mus avant sa déconstruction imminente. Soixante-quinze nostalgiques ou curieux se pressaient ce matin-là sur son terre-plein pour écouter les explications détaillées de Jean-Fred Coste, le président des vignerons d’Héraclès, à l’origine de son remplacement. Si l’intégralité de la cuverie en béton attend toujours les démolisseurs, la plus grande cuve en inox d’Europe elle, a déjà disparu. Puis, un dernier tour de piste dans le beau bâtiment de l’éphémère coopérative oléicole, rendu inutile après le gel de 1956, et qui servit un temps de Cuma des asperges, clôtura cette visite chargée de chroniques et d’histoires locales. Les participants ont ensuite traversé la RN 113 pour changer d’ère, côté Codognan, afin de découvrir le nouveau temple du vin bio, étincelant de technologie. Après des explications complètes sur le fonctionnement d’un savoir-faire 4.0, le verre de l’amitié a été partagé au caveau d’Héraclès."

Source : Midi Libre du 18 mars 2019

Correspondant local.

https://www.midilibre.fr/2019/03/18/derniere-visite-de-lancienne-cave-cooperative-du-village,8074405.php

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 11:36


La cave coopérative de Bellegarde a été créée en 1925. Elle a vinifié, en 1979,       60 219 hectolitres de vins dont 2 157 hectolites (3 %) d' AOC clairette-de-bellegarde et 14 137 hectolitres de VDQS costières-du-gard  pour le compte de 280 adhérents cultivant 820 hectares de vignes.

 

Cave coopérative de Bellegarde (Gard)
Cave coopérative de Bellegarde (Gard)

Cave coopérative de Bellegarde (Gard)

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 11:33

La cave coopérative de Sernhac, créée en 1924, a vinifié, en 1979, 32 345 hectolitres de vins dont moins de un pour cent  de VDQS Costières du Gard (218 hl) pour le compte de 211 adhérents cultivant 398 hectares de vignes.

Cave coopérative de Sernhac (Gard)
Cave coopérative de Sernhac (Gard)
Cave coopérative de Sernhac (Gard)
Cave coopérative de Sernhac (Gard)

Cave coopérative de Sernhac (Gard)

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 11:31

La cave coopérative "Les Coteaux de Pouzols-Minervois" a été créée en 1936.

Cette cave a vinifié, en 1979, 34 493 hectolitres de vins dont 6 396 hectolitres de VDQS minervois pour le compte de 142 producteurs de raisins cultivant 386 hectares de vignes.

Cave coopérative de Pouzols-Minervois (Aude)
Cave coopérative de Pouzols-Minervois (Aude)
Cave coopérative de Pouzols-Minervois (Aude)
Cave coopérative de Pouzols-Minervois (Aude)

Cave coopérative de Pouzols-Minervois (Aude)

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 11:27

La cave coopérative d'Ambonnay a été créée en 1960. En 1979 elle a vinifié 7 971 hectolitres d' AOC champagne pour le compte de 98 adhérents cultivant 113 hectares de vignes.

Cave coopérative d'Ambonnay.

Cave coopérative d'Ambonnay.

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 11:24

La cave coopérative fruitière vinicole de producteurs de château-chalon et côtes-du-jura a été créée en 1958.
En 1979 elle a vinifié 3 269 hectolitres de vins d'appellation d'origine contrôlée (AOC) pour le compte de 68 adhérents cultivant 64 hectares de vignes.

 

Cave coopérative de Voiteur (Jura)
Cave coopérative de Voiteur (Jura)

Cave coopérative de Voiteur (Jura)

La Fruitière de Voiteur distinguée « Cave coopérative de l’année » par la Revue des vins de France

La Fruitière de Voiteur vient de recevoir le titre de "Cave coopérative de l'année 2019" décerné par la Revue des Vins de France. Une belle récompense pour son directeur.

Lors de la remise des prix à Paris, le 10 janvier avec (à droite)  Bertrand Delannay, le directeur de la Fruitière de Voiteur.
Lors de la remise des prix à Paris, le 10 janvier avec (à droite)  Bertrand Delannay, le directeur de la Fruitière de Voiteur. (©RVF / DR)

C’est de nouveau une belle exposition pour les vins du Jura et une sacrée belle surprise pour la Fruitière de Voiteur qui décroche le titre de « cave coopérative de l’année 2019 » décerné par la prestigieuse Revue des Vins de France, leader de la presse spécialisée dans le milieu du vin.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée jeudi 10 janvier à la mairie du 5ème arrondissement de Paris. L’an passé, la RVF avait déjà désigné un Jurassien, Jean-François Ganevat, Vigneron de l’année.

« C’est une belle reconnaissance au sein de notre filière », explique Bertrand Delannay, le directeur de la Fruitière de Voiteur. « Ce prix est surtout le reflet de la qualité de nos produits, car la Revue du Vin de France ne prend pas en compte de critères économiques ou de performance de l’entreprise. En l’occurrence, le principe est que les membres de la rédaction de la RVF proposent chacun un candidat à un comité interne qui se concerte pour donner le prix à l’un d’entre eux. Nous avons été proposés par Caroline Furstoss qui a goûté nos vins à plusieurs reprises, en particulier lors de la Percée 2018 et du Symposium des vins de voile de la même année. »

Un regard sur les coopératives qui change

Lors de la remise des prix, Bertrand Delannay a insisté sur les particularités de la coopérative qu’il dirige, notamment sur le fait qu’elle collecte 70ha de vignes sur 5 AOC (Château-Chalon, L’Etoile, Côtes du Jura, Macvin du Jura et Crémant du Jura) pour une cinquantaine d’adhérents dont six professionnels engagés dans une démarche environnementale (Terra Vitis ou Bio). Autre fait notable évoqué : la totalité de la production est commercialisée en bouteilles.

« Ce prix est également important, car il montre que le regard porté sur les coopératives change. Longtemps, les caves coopératives avaient une image liée aux grosses coopératives du sud de la France, qui produisaient un vin ordinaire. Aujourd’hui, nos vins apparaissent dans les guides. Nous sommes aussi de plus en plus cités par les blogueurs, qui suivent plutôt la mode des vins nature, mais qui, entre deux billets, expliquent à leurs lecteurs que pour un bon rapport qualité-prix, ils peuvent acheter les vins de la coopérative de Voiteur… ça s’ouvre, le regard change, c’est très bien. »

Avec ce prix, la Fruitière de Voiteur s’attend à des retombées commerciales, la revue étant lue par de nombreux professionnels – restaurateurs, cavistes, œnologues – et des amateurs éclairés. Elle sera aussi présente à la Percée du vin jaune de Poligny, les 2 et 3 février 2019.

 

Source : actu.fr

Laurent Villette - La Voix du Jura

Partager cet article
Repost0
Publié par Henri - dans histoire viticulture